L'église du Gesù


Façade de l'église du Gesù

Située au coeur de Rome, à proximité de Piazza Venezia, l'église du Gesù est la principale église Jésuite de Rome et son siège historique.

A cet emplacement existait une petite église, offerte par le Pape Paul III à l'ordre Jésuite quelques années après sa fondation, en 1540, par Ignace de Loyola.

L'ordre ayant pris de l'importance on décide la construction d'un nouvel édifice.

L'architecte en sera Vignole qui choisit le style baroque qui deviendra l'archétype de l'architecture de la Contre-Réforme. La construction de l'église du Gesù se termine en 1584.

Accès : L'église est située à proximité de la Piazza Venezia, nombreuses lignes de bus (40, 46, 63, 70, 81, 83, 87...)

Adresse : Piazza del Gesù

Horaires : tous les jours de 7h00 à 12h30 et de 16h00 à 19h45. (Pour la visite de la chambre de Saint Ignace de 16h00 à 18h00 du lundi au samedi et de 10h00 à 12h00 les dimanches et jours fériés.

Tarifs : entrée gratuite.

 

La façade de l'église du Gesù mêle les éléments classiques et baroque avec une dédicace au Cardinal Alexandre Farnèse (petit fils du Pape Paul III précédemment cité), commanditaire de l'église.

L'intérieur de l'église est devenu un modèle pour les églises baroques. Le plan est en croix latine avec une large nef adaptée au prêche et une coupole à la croisée du transept. La décoration est particulièrement riche, s'opposant ainsi aux idées de la Réforme contre lesquelles les Jésuites luttent. Stucs, marbre, bronze doré et fresques ornent ainsi l'intérieur de l'église du Gesù.

Intérieur de l'église du Gesù

L'élément le plus marquant est le plafond, décoré d'une fresque du XVIIème en trompe l'oeil de Baciccia, représentant le triomphe du nom de Jésus.

Dans la lumière divine, les lettres JHS, le monogramme du Christ, apparaît.

Les hommes rachetés entrent au paradis tandis que les damnés tombent dans le vide.

La décoration de la coupole est elle aussi du Baciccia et représente la vision du ciel.

Le triomphe de Jésus

Statue de Saint Ignace

Deux grands autels sont situés dans les transepts.

Le premier est particulièrement somptueux, consacré à Saint Ignace, fondateur de l'ordre des Jésuites.

L'autel, placé au-dessus du tombeau de Saint Ignace, est formé de colonnes en lapis-lazuli encadrant un tableau du Baciccia recevant un étendard de la main du Christ.
En réalité, ce tableau masque une somptueuse statue en argent du saint, qui n'est dévoilé qu'à certaines occasions. Cette statue est une copie, l'originale ayant été fondue sur ordre du Pape Pie VI pour payer des indemnités de guerre à Naploéon Ier.

Le second autel est quant à lui consacré à Saint François Xavier.