L'église Santa Maria in Cosmedin et la Bouche de la Vérité.

L’église Santa Maria in Cosmedin est située dans la partie Sud du centre historique de Rome, à proximité du Tibre. Bien qu'il s'agisse d'une église particulièrement intéressante, elle est peu connue. Cela n'empêche pas qu'elle attire une foule considérable… En effet, son porche abrite la célèbre Bouche de la Vérité (Bocca della Verità) qui fait partie des "clichés" classiques de Rome. Si vous venez voir la Bouche de la Vérité, n'oubliez pas de visiter la merveilleuse église Santa Maria in Cosmedin !

Accès : Métro station Circo Massimo ou bus lignes 23, 63, 81, 83, 170, 628 ...

Adresse : Piazza della Bocca della Verità, 18

Horaires : en été de 9h30 à 18h00 et en hiver de 9h30 à 17h00.

Tarifs : gratuit (payant pour pouvoir mettre la main dans la bouche de la vérité)

Façade de Santa Maria in Cosmedin


L'histoire du site est ancienne, puisque Santa Maria in Cosmedin est située à l'emplacement du forum Boarium, l'un des plus anciens marchés de la Rome antique. Vous pourrez d'ailleurs découvrir à proximité de l'église plusieurs monuments romains bien conservés. En savoir plus sur le Forum Boarium.

A l'emplacement de l'église se tenait la "statio annonae", organisme en charge de l'approvisionnement des vivres de Rome.

Au VIème siècle, une "diaconie" s'installe dans les bâtiments en ruine. Les diaconies étaient des organismes chrétiens qui venaient en aide aux pauvres.

Au VIIIème siècle le bâtiment est donné à la communauté chrétienne grecque, qui a fuit de Constantinople les persécutions des iconoclastes byzantins. L'édifice est alors transformé en église et prend le nom de Santa Maria in Cosmedin ou Santa Maria de schola Graeca (de l'école Grecque). L'origine du terme "cosmedin" n'est pas certaine, il peut désigner le nom d'un quartier de Constantinople ou venir du terme "kosmos" signifiant ornement, renvoyant ainsi à la richesse de la décoration.

L'église est agrandie, selon l'architecture byzantine, par l'ajout d'une abside dans le prolongement de chacune des trois nefs.

L'église Santa Maria in Cosmedin est partiellement détruite lors du sac de Rome par les Normands en 1084.

Elle est par la suite restaurée et l'on y ajoute le porche, le campanile roman et les très belles décorations de style cosmatesque à l'intérieur.

Façade de Santa Maria in Cosmedin

 

L'extérieur de Santa Maria in Cosmedin et la Bouche de la Vérité

La façade est composée d'un porche et d'un beau campanile, tout deux de style roman, en brique rouge.

Sous le porche, à gauche, vous trouverez la fameuse Bocca della Verità, la Bouche de la Vérité. Vous devrez probablement faire la queue et laisser une obole pour y accéder et pouvoir glisser la main dans la bouche. Selon la croyance populaire, ce grand disque de marbre antique sculpté d'un visage (un triton ou Neptune) dévore la main des menteurs ! Sous l'antiquité, ce disque servait simplement de plaque d'égout …

Sous le porche, vous trouverez aussi un tombeau du XIIème siècle, un chambellan du Pape, en charge de la restauration de l'église.

La Bouche de la Vérité - Bocca della Verità

 

L'intérieur de Santa Maria in Cosmedin

En passant l'entrée, rejoignez à droite la petite sacristie (boutique de souvenirs) qui abrite une très belle mosaïque représentant l'adoration des rois mages, qui date du VIIIème siècle et provenant de l'ancienne basilique Saint Pierre.

Mosaïque de Santa Maria in Cosmedin


L'intérieur de l'église dégage une ambiance mystique de par sa taille modeste, son architecture et la pénombre qui y règne.

Intérieur de Santa Maria in Cosmedin


L'intérieur est composé de 3 nefs, séparées par des colonnes antiques et des pilastres.
Un plafond plat en bois couvre l'église, typique des basiliques byzantines. Santa Maria in Cosmedin est un excellent exemple d'architecture d'une basilique antique d'influence byzantine.
Le sol est magnifique, de style cosmatesque, fait d'incrustations de marbres de différentes couleurs.

Sol cosmatesque


Une balustrade de marbre, dont les panneaux sont aussi de style cosmatesque, délimite encore la zone réservée aux religieux.

Intérieur de Santa Maria in Cosmedin

Vous y trouverez des chaires et le chandelier Pascal eux aussi de style cosmatesque datés du XIIème siècle.

Chandelier Pascal de Santa Mairia in Cosmedin


L'autel est surmonté d'un baldaquin à colonnes de style gothique, du XIIIème siècle. Les fresques du choeur ne sont pas d'époque.
Vous pourrez aussi admirer un trône à têtes de lion et mosaïques cosmatesque dans l'abside.

Baldaquin et fresques de Santa Maria in Cosmedin
Trône de Santa Maria in Cosmedin