La Via Appia Antica

Située aux portes de la Rome antique, la Via Appia Antica est probablement la route antique la plus connue de Rome.

La via Appia Antica commence à la porte San Sebastino, au Sud-Est de Rome et peut être suivie sur quelques kilomètres au milieu des pins et des cyprès.

L'idéal est d'emprunter le bus (ligne 118 ou 218) jusqu'aux catacombes de San Callisto pour éviter la première partie de la route, ouverte à la circulation.

Accès : En bus, lignes 118 ou 218

Adresse : Via Appia Antica

Pour les catacombes de San Callisto :
Horaires : ouvert tous les jours sauf le mercredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00. Fermé le 1er janvier, dimanche de Pâques et le 25 décembre. Fermeture d'un mois à dates variables entre janvier et février.

Tarifs : 8 €, visite guidée obligatoire.

 

via appia antica


La construction de la via Appia Antica remonte au IVème siècle av. J.C. pour relier Rome à Capoue puis Brindisi. Elle fait 4,10 mètres de large et était pavée de grandes dalles de basalte, bombées et bordée par des chemins de terre pour les piétons. C'est aussi sur cette voie que le Christ est apparu à Saint Pierre qui fuyait Rome.

via appia antica

La via Appia antica est bordée de monuments funéraires antiques, il était en effet interdit d'enterrer les morts dans la ville.

Vous pouvez commencer la promenade par les catacombes de San Callisto dans lesquelles étaient enterrés les premiers Chrétiens et les premiers papes.

via appia antica

via appia antica

En remontant la voie, en vous éloignant de Rome, vous trouverez l'église San Sebastino, l'une des 7 églises de pèlerinage, fondée au IVème siècle.

Le bâtiment actuel date du XVIIème siècle et abrite un intéressant plafond de bois sculpté consacré au saint, représenté percé de flèches au milieu de soldats.

Des palmes de martyrs ornent par ailleurs le plafond.

A côté de l'église vous trouverez les catacombes du même nom.


Poursuivez votre route en vous éloignant toujours de Rome, pour découvrir une succession de monuments plus ou moins importants, souvent mortuaires, ainsi que de nombreuses riches demeures.

Vous passerez tout d'abord à proximité des restes du cirque de Maxence, sur votre gauche, qui était consacré aux courses de char et dont l'on voit encore le muret central séparant la piste et deux tours. Le complexe comprenait aussi un palais de l'empereur Maxence ainsi qu'un monument funéraire, construit en l'honneur de son fils, surmonté d'un dôme de plus de 30 mètres de diamètre !

via appia antica

Plus loin sur la voie Appia Antica vous pourrez visiter le tombeau de Caecilia Metella, vaste édifice cylindrique construit à la mémoire de la fille d'un haut dignitaire de l'empire et belle fille de Crassus, l'un des membres du Triumvirat constitué avec César et Pompée.

Il a été plus tard transformé en forteresse par la famille Caetani, au XIVème siècle.

D'un diamètre de près de 30 mètres, il conserve une partie de sa décoration antique telles que la frise de marbre sculptée de motifs floraux et de têtes de taureaux.

L'intérieur se visite et présente divers éléments funéraires.

via appia antica


C'est aussi dans ce secteur que vous trouverez de belles zones de pavage antique. C'est aussi ici que vous trouverez un arrêt de bus qui vous ramènera vers une station de métro pour rejoindre le centre ville.