Le mausolée d'Auguste

 

Situés à proximité du Tibre et non loin de la piazza del Popolo, le mausolée d'Auguste et l'Ara Pacis datent tous deux de l'époque de l'empereur Auguste (de son véritable nom Octave).

Accès : Station de Métro Flaminio ou en bus lignes (70, 81, 87, 224, 280, 590, 628...)

Adresse : Piazza Augusto Imperatore

Horaires : Visite extérieure uniquement.

Tarifs : gratuit

Octave, petit neveu et fils adoptif de Jules César, part à l'assaut du pouvoir suite à l'assassinat de Jules César. Après avoir éliminé ses adversaires au prix de guerres civiles et militaires, il obtient les titres d'Imperator, de Princeps Senatus (premier du Sénat) et d'Auguste (qui signifie sacré). Il devient ainsi le premier empereur et restera connu sous le nom d'Auguste.

Le mausolée d'Auguste :

Mausolée d'Auguste

A la suite de la conquête du pouvoir et de l'Egypte, Auguste rentre à Rome et fait construire dans le champ de Mars une monumentale sépulture pour lui et sa famille. La forme du mausolée s'inspire de celui d'Alexandre le Grand à Alexandrie et de l'architecture étrusque.

Mausolée d'Auguste

Le monument, circulaire, faisait 85 mètres de diamètre et était surmonté d'un talus planté d'arbres.

Une statue d'Auguste se trouvait au sommet du mausolée.

Deux obélisques encadraient l'entrée du monument mais ont été déplacés (place du Quirinal et derrière l'église Sainte Marie Majeure).

Transformé en forteresse au Moyen Age il est arrivé jusqu'à nous fortement dégradé et malheureusement peu mis en valeur.

Le mausolée d'Auguste reste néanmoins impressionnant et intéressant à voir.

 

 

L'ara Pacis

 

Accès : Station de Métro Flaminio ou en bus lignes (70, 81, 87, 224, 280, 590, 628...)

Adresse : Piazza Augusto Imperatore

Horaires : Ouvert tous les jours de 9h30 à 19h30. Fermé le 1er janvier, le 1er mai et le 25 décembre. Les 24 et 31 décembre ouvert de 9h30 à 14h00.

Tarifs : 10,50 € plein tarif, gratuit pour les moins de 6 ans et tarif réduit à 8,50€ entre 6 et 25 ans. Audioguide à 4€.

L'Ara Pacis (autel de la paix) a été consacré en l'an 9 av. J.C., en l'honneur de l'empereur Auguste qui avait restauré la paix dans l'empire, suite à l'assassinat de Jules César, mais aussi achevé les conquêtes de la Gaule et de l'Espagne.

Ara Pacis vue générale.


Le monument en lui-même, construit sur ordre du Sénat, est une enceinte rectangulaire en marbre blanc, ornée de bas reliefs, et percée de deux portes qui permettent l'accès à l'autel sacrificiel au centre du monument.
Sur les parois extérieures les plus longues, est figuré la procession fêtant le retour de l'empereur victorieux, suivi de prêtres et de sa famille.

Ara Pacis procession

Les petits côtés sont ornés de scènes mythologiques.

Les bas reliefs intérieurs sont plus simples, imitant une palissade surmontée de guirlandes.

L'autel sacrificiel est lui aussi très sobre avec quelques bas reliefs.

Ara pacis mythologie


Par la suite, l'Ara Pacis d'Auguste est tombé en ruine avec l'empire. Les premiers fragments sont re-découverts au XVIème siècle mais ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que des campagnes de fouilles sont entreprises pour restaurer le monument. Il est remis en état en 1930.
A nouveau restauré en début 2000, l'Ara Pacis est désormais contenu dans un bâtiment moderne du célèbre architecte Richard Meier.

Musée de l'Ara Pacis


Le prix du billet est de 9 € en tarif plein, mais il fait partie des monuments du Roma Pass.