Le palais Altemps - Palazzo Altemps .

Le palais Altemps est situé à côté de la place Navone, à son extrémité nord.

Accès : Situé au coeur de Rome, il est préférable d'y accéder à pied ou en bus, de nombreuses lignes de bus passent à proximité (70, 81, 87, 116, 492, 628 ...)

Adresse : Via di Sant'Apollinare, 46

Horaires : du mardi au dimanche de 9h00 à 19h45. Fermé le lundi.

Tarifs : 7 € plein tarif (plus cher en cas d'exposition temporaire). Gratuit pour les moins de 18 ans et tarif réduit pour les membres de l'union européenne de 18 à 25 ans.

Ce magnifique palais renaissance abrite de très belles sculptures antiques dont des pièces de la collection Ludovisi et  Mattei.

Le palais Altemps fait partie du Musée National Romain.

Palais Altemps, la façade
Bouquetin de la famille Altemps

La construction du palais a débuté à la fin du XVème siècle pour Girolamo Riario, un neveu du Pape Sixte IV.

Le palais change de propriétaire en 1568, acheté par le cardinal Altemps d’où il tient son nom.

Le palais est embelli à cette époque, le belvédère (qui forme la tour d’angle) avec les obélisques est ajouté par l’architecte Martin Longhi. Le palais se dote aussi d’une riche bibliothèque, aujourd’hui au Vatican.

Sur la tour d’angle vous pouvez aussi voir le blason de la famille Altemps, un bouquetin dressé.


A l’intérieur du palais Altemps, vous découvrirez en entrant une très belle cour comprenant plusieurs statues de la collection Altemps et une fontaine ornée de mosaïques et de coquillages.

Cour du palais Altemps


A l’étage vous passerez par la loggia décorée de fresques végétales et d’une collection de bustes d’empereurs de la collection Ludovisi.

Loggia du palais Altemps


Certaines salles sont encore décorées de fresques et de plafonds peints qui sont les souvenirs de la richesse des lieux à la renaissance. Une très belle cheminée ornée du bouquetin des Altemps est aussi visible.

Fresques du palais Altemps


Le palais abrite une superbe chapelle privée, décorée dans le style baroque et qui abrite les reliques de Saint Anicet.

Dans les différentes salles sont aussi exposées les statues antiques de la très célèbre collection Ludovisi. Parmi les plus célèbres vous trouverez :

Le Trône Ludovisi, qui représente la naissance d’Aphrodite, sortant de l’eau, entourée de deux femmes qui la couvrent d’un voile. Sur les côtés sont sculptées une joueuse de flûte et une prêtresse.

Trône Ludovisi

L’Arès Ludovisi représente le dieu de la guerre, assis, les bras entourant son genou, l’épée à la main et le reste de son équipement à ses côtés.

Arès Ludovisi


Le sarcophage Ludovisi est orné de sculptures de combats entre romains et barbares dont le réalisme est saisissant.

Sarcophage Ludovisi

 

Le suicide du Galate est probablement la pièce la plus connue.

Le chef Galate est figuré après une bataille perdue contre le roi Attale de Pergame.

Fuyant, il préfère tuer son épouse et se suicider plutôt que de tomber entre les mains ennemies.

La sculpture le représente la tête tournée vers ses poursuivants, et se plantant son épée dans la poitrine tout en soutenant sa femme agonisante.

Pour en savoir plus sur le suicide du Galate.

Suicide de Galate


A noter que ces sculptures ont été pour la plupart reconstituées et modifiées entre le XVIème et XVIIIème siècles, ce qui était une pratique courrante à cette époque. Des fiches indiquent les parties concernées.